Ça y est, le voilà enfin. L'article tant attendu depuis plus d'un an maintenant: ma routine capillaire. Alléluia ! Ne me jetez pas des pierres. Je sais, j'ai été longue à vous parler de mes cheveux. Non pas parce que je n'en avais pas envie, mais tout simplement parce que je trouvais ma routine peu intéressante. Je préfère vous prévenir toute de suite, ne vous attendez pas à un truc de fou !

Déjà, il faut savoir que mes cheveux et moi ça n'a pas toujours été une grande histoire d'amour. Au collège, je ne les acceptais pas du tout. Parce que, c'est triste à dire, mais à cette époque (je prends un coup de vieux à parler comme ça ^^), ça ne faisait pas partie des critères de beauté. Du coup, j'ai abusé du fer à lisser pour me fondre dans la masse. En y repensant, je trouve ça ridicule. Vers la 4e, j'ai commencé à me les détacher. A essayer de les accepter, et surtout à essayer m'accepter telle que j'étais. Mais entre moqueries et autres niaiseries du genre, c'est pas facile de prendre confiance en soi. Et puis, au fil du temps et en grandissant j'ai appris a les accepter. Même plus que ça, à les aimer !

Maintenant que je vous ai parlé de mon histoire capillaire mddddr, il est temps à présent de vous montrer les produits que j'utilise.


L A    R O U T I N E


Il faut savoir que je me lave les cheveux une à deux fois par semaine seulement. Pas plus, au risque de les dessécher. Pour ça, j’alterne entre deux shampooings de chez Cien. L'un est provitaminé et indiqué pour les cheveux abîmés et fatigués, l'autre est à l'extrait d'olive pour les cheveux ternes et abîmés (il me semble que c'était une édition limitée.) J'insiste principalement sur les racines pour bien nettoyer le cuir chevelu, moins sur les longueurs qui sont plutôt sèches. Ces deux produits sont très biens. Pas chers et très doux !



Après mon shampooing, je passe au démêlage. Pour ça, j’essore mes cheveux avec mes mains pour enlever l’excédent d'eau et j'applique le masque Nutrition au lait de karité et au Miel du Petit Marseillais (il m'arrive d'utiliser ceux de chez Garnier Ultra Doux également) sur l'ensemble de ma chevelure.  Et je passe au démêlage soit avec un peigne à dents larges, soit avec mes mains. Une fois les nœuds enlevés, je ne rince pas le produit et j'essore mes cheveux dans une serviette en faisant la technique du Plopping qui permet de garder de belles boucles. Je vous laisse voir la technique sur ce site !



Une fois les cheveux essorés, je passe au séchage. Je les laisse principalement sécher à l'air libre, mais il faut savoir que c'est très très long. Ou alors j'utilise un sèche cheveux avec un embout diffuseur et je le règle sur la chaleur la plus basse pour éviter de trop assécher les cheveux. 
D'ailleurs celui ci vient de chez Lidl et est encore disponible en magasin. Il coûte un peu mois de 10€, donc ça vaut le coup !


E N T R E T I E N    E N T R E    2    S H A M P O O I N G S

Pour aller dormir, j'ai longtemps fait la "technique de l'ananas". Ça consiste à relever l'ensemble de cheveux sur le dessus de la tête pour préserver les boucles. Mais j'avoue qu'en ce moment je ne me prends pas la tête, je dors les cheveux détachés et ils se portent très bien, ahaaaa !

Et le matin, pour bien redéfinir les boucles, j'humidifie mes cheveux avec un peu d'eau et je ré-applique un peu de masque pour les reformer correctement.



Voilà, je crois que je vous ai dévoilé tous mes "secrets". Rien de transcendant, mais ça marche plutôt bien. Si vous avez des questions, n'hésitez pas !

Et surtout n'oubliez pas, acceptez-vous tel que vous êtes !